Beau livre, déprimant mais très bien écrit. Ambiance humide, froide, mélancolique, histoire tout de même surprenante même si on voit venir les choses. On se laisse tout de même emporter par ce fil conducteur de pessimisme latent, sur fond de personnes brisées par la vie.

 

diagonale-du-vide

Nouvelliste au style contemporain, ces 80 pages en 3 nouvelles se lisent facilement, même si on resent la lourdeur du contexte de vie de la Russie du 19eme siècle. 3 points de vue sur des petites tranches de vie, vision de l'homme dans toute son humanité au sens large, ni bon ni mauvais, tantôt intelligent tantôt bien moins, des situations on ne peu plus banal, d'une vie de l'époque. Les rapports entre les personnages et leur personnalitées sont finement décritent.

 

Ambiance 50's pres d'Osaka, dans la campagne, en vase clos.

Une brue qui se tappe son beau père après la mort de son mari, et qui fantasme sur un Paysant de 18 ans.

Un peu lent, et difficile à lire, mais fin inattendu et surprenante.

Du même auteure, bien mieux à mon gout, Périple aux 3 montagnes, et le marin rejeté par la mer

 

Une_Soif_d_amour_Yukio_Mishima

J'y ai pris un plaisir inattendu, ou presque. Mécréant que nous sommes, pour la plupart du moins, nous sommes dubitatif quand à l'arpentage des routes mystiques de Compostelle. Rufin nous raconte son aventure, son chemin tout personnel, décrit avec une très belle plume, contemporaine et drôle. Assez de palabre, il en parle mieux lui même :

RUFIN parle de son livre ici !

 

Immortelle_randonnee

Hop, juste terminé le dernier Murakami : " L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage"

Pour moi peut être un de ses meilleurs même si c'est un de ceux ou il y a le moins de fantastique, voir en fait, pas du tout. Je le conseil fortement pour qui aime l'écriture et l'univers Murakami (c'est mon 11eme de lui). Ne lisez même pas le synopsis, une seul phrase convienst pour aborder cette oeuvre : "On peut mettre un couvercle sur ses souvenirs, mais on ne peut pas changer l'histoire" tiré du bouquin.

 

tsukuru_murakami

J'ai décidé de mettres mes dernières lectures sur le blog, ceci interessant un petit nombre de personne.

C'est le 4eme livre de cet auteur que je lis et je ne m'en lasse pas, reporter du début du 20eme siècle, il avait une plume terriblement contemporaine et une manière très fluide et agréable à lire, ponctué d'humour et de situations rocambolesques. De vrai carnet de voyage pour un aventurier gentleman d'un autre temps. Il utilise la métaphore comme un chef, notemment dans la première parti sur le Japon.

 

visions_orientales

Wikipedia

« Visions orientales » est un récit d’Albert Londres, compilation de trois reportages sur le Japon, l’Indochine et l’Inde qu’il réalisa en 1922. Ce n’est pas le plus polémique, ni le plus célèbre des reportages ou des livres de Londres, mais son importance journalistique, historique, et documentaire ne doit certainement pas être sous-estimée.